Sur l'écorce d'Atys
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Lettre Du Zorai

Aller en bas 
AuteurMessage
Dilphe

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: La Lettre Du Zorai   Ven 28 Avr 2006 - 23:37

*Une lettre a été posé au Bar , celle si est de parchemin commun , sans odeur , l'écriture est simple , facil a lire , et , est acompagné d'une lettre , plus ou moin historique faisant Office de Cv*

Sabliers Homins du Profane,


Aprés avoir longtemp parlé avec mon cousin , réfléchi sur mon histoire , sur ce que j'était autre fois , j'ai décidé de posé ma candidature a votre guilde , aprés avoir lontemp détesté les Fyros , je les ai Observé , et derrière leurs aparence guerrière , ai découvert autre chose.


Leur Atitude guerrière montre un loyauté sans faille , et une volonté de fer et la détermination de leur empereur , ayant longtemps chercher cherché un peuple guérier et réfléchie , fière de leur coutume, je croit enfin qu'aujourd'hui j'ai trouver , quelque chose a défendre. mais avant d'en dire plus , la vérité est de mise , mon histoire entache une candidature comme celle ci , mais étre franc est une priorité , il faut mieux que tout soit dit , que tout les voile soit levé et quemon identité soit révélé. voici mon histoire:


De naissance paria , c'est ainsi que beaucoup dirait , mais c'est une vie difficil baloté dans le monde , n'ayant que des ennemi , je suis né Bandit. A mon plus jeune age mes parents son mort , volant pour notre survie , de moi et de mon camp , mes parents sont mort emportant avec eux mon véritable nom. Parents uniques mais nom qui n'est pas on m'en donna une autre , c'est ainsi qu'on m'apelle : Tuleica. a mon age grandisant j'apris l'art de mes parents . Suffisament entrainé , je quittait mes ainés. Je Partie pour la vie.

Ma première rencontre fut celle de Querelle , Homin comme moi , perdu dans le monde , en mélant nos talent nous avions créé un Clan. Kaos était une guilde de bandit , je ne savait faire que ca alors je le faisait , mais un jour quelqu'un me stoppa et me résonna , faible d'esprit que j'était , je l'ai écouté , alors qu'à mes frère je ne leur répondais que par des coups d'épée.

Elle m'atrapa , perfectionna mon combat , elle se battait sans hésiter , je vouslais l'imiter.De cette première Homine , de la première connu , un sentiment apparu. c'est ainsi qu'elle devint ma première Homine et non mon maitre d'armes. Elle était Karavanière , je ne connaissais rien , je suis parti au loin dans un étranche pays , recouvert de foret. Et pour étre avec le seul étre que je trouvais digne d'intérré , je suis devenu a mon tour un Karavanier.

J'était isolé , dans cette imance ville , je croyais l'aimé , mais elle elle sortais , elle me quitta une fois , mais je me débatti , elle revint vers moi annonçant a mon ame une étrange nouvelle , celle d'un étrange vie qui était aparu et qui était de moi. Mais toute chose ont une fin et cette étrange vie cette toute petite vie , qui n'était pas sortie,disparu a jamais , l'Homine qui le portais avec une simple dague sur un pont du desert tua devant mes yeux , elle plongea la dague. Son ventre saignais , de retour dans la ville , nous l'avons soigner , elle survécue , mais la petite vie , elle avait disparu. c'est ainsi que sur un pont , mon enfant mouru sans jamais voir le jour.

Nous nous quittame a jamais , retournant chez les miens , parlant au Kami , détestant les Matis , aimant les Fyros , avec une simple dague transperceant la vie , j'avais compris la vérité je n'était pas parmie les mien dans cette imance ville situé dans la foret.

Redécouvrant le désert d'ou ont m'avait renvoyé , je compris que ma haine était envolé et quel celle ci remplacé devenais a jamais un pays respecté.

Je n'avais qu'un indice , celui qu'il y a longtemps , en quitta mon premier camp , celui de mes parents , une simple letre écrite d'un inconnue et disant qu'un parti de ma famille vivait ici dans ce desert dans une grande ville nommé Pyr , un seul indice , il est pour la paix et la fraternité il vie dans le desert il n'a pas dennemi , il n'a que des amis. Je sut que c'était lui , mais lui le savait , ils me connaissait , il m'avait surveillé. C'est ainsi que je connue , pour la premièrefois un Homins particulier que je n'avait pas remarqué. Aussi étrange que cela puisse paraitre , Diléhame est mon cousin.

Parcourant le desert , il me prit pour cette terre , une afection particulière.

Récit racourcie de mes vécue.



Mon cousin insiste , il désire signer mais je ne veu pas que ceci influence le jugement , c'est lui qui ma conseillé de venir vous voir , il m'a dit que surment , je serait bien ici.

En espérant bientot vous rencontrer.

Tuleica: Zorai banni autre fois Banni par le Feu Secret.
Diléhame Phérigrianne: Dilphe , Fondateur Fyros Harmonieux (cousin de Tuleica)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahaa
Infirmière en chef
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: La Lettre Du Zorai   Sam 29 Avr 2006 - 7:52

hoo Tuleica...quelle vie tourmentée ..........repose toi un peu ..Zorai *lui tend un verre de lait fermenté lergerement parfumé à la fleur de shooki*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermos
Légende Sablier
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Route de la Fontaine
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: La Lettre Du Zorai   Mar 2 Mai 2006 - 15:31

*
Ainsi Tuleica s’est défait de l’emprise de la vénéneuse sorcière matis. Son esprit troublé continue à chercher sa voie. .. Il ne serait ni le premier zoraï, ni le premier esprit perturbé à nous rejoindre. Oui, nous avons déjà eu deux zoraïs parmi nous.

*se mord la langue *

Nous avons bien récupéré… une trykette qui a la bougeotte.

*essaie de se rappeler*

Leurs noms se sont effacés de ma mémoire. Il y a tellement longtemps. Le premier ne s’était pas adapté à notre mentalité fyros. La seconde était arrivée avec ce groupe d’aventuriers. Le clan des wolf. Elle est partie en même temps qu’eux.
Si cet homin est accepté, il fera probablement sont temps comme les autres, le temps de se trouver un destin, puis comme le souffle le poème d’Urpis l’oubli usera les lettres de son nom jusqu’à les rendre illisibles dans les mémoires de ceux qui restent et continuent à croire que nous renaîtrons.

*replie le message de Tuleica*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohr
Gros
avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Là ou ton pire cauchemar serait un rève
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La Lettre Du Zorai   Mer 3 Mai 2006 - 7:11

moi ce que j en dis..... voila *s arrete et continu à vider le shooki caché dans le hall par Koss*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lettre Du Zorai   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Lettre Du Zorai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf!! - Le 16.XII.1456 - R - TOP (Lettre du maire)
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» Lettre à HIRO HITO
» Lettre publique à la comtesse Illustre.
» [ Boite à outils] Modèles de lettre pour non inscrits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section divertissement et labeur :: Le Bar De Kara-
Sauter vers: