Sur l'écorce d'Atys
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Une haine inébranlable

Aller en bas 
AuteurMessage
Karya



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Une haine inébranlable   Lun 17 Aoû 2009 - 16:59

{ebauche}l'adolescence de Karyia


Ce la fait cinq ans, une petite fille du nom de Karyia Hexian grandit dans une contrée perdue d’Atys, elle se vouait a Ma-Duk et suivait les rites pour devenir adepte Kami . A l’âge de 14 ans, alors qu’elle rentrait chez elle, elle aperçu au coin de la rue un groupe de matis. Ils parlaient fort, et marchaient d’un pas inquiétant en se rapprochant de sa maison. Elle put distinguer une voix, celle d’un mage très connu dans le village Trejace. Il disait « cette famille n’a plus lieu d’être ». Terrifiée, elle partie en courant pour passer par le derrière de la maison pour ne pas que les matis l’aperçoivent.
Elle rentra, mais il était trop tard, les matis étaient déjà rentré dans la maison, sa mère, son père et ses sœurs étaient entourés par les brigands. Ne s’étant pas fait remarqué, la petite Karyia se cacha derrière un placard. Elle écoutait la conversation violente qui se tenait sous le toit familiale « Tu dénigres mon nom pauvre petit fyros, tu oses te dresser contre moi !? »
« Les êtres comme toi ne méritent qu’une chose, une balle entre les deux yeux ! »
Karyia entendit son père charger son arme, puis une grande explosion.
Elle sortit de derrière son placard croyant voir un matis à terre et les autres s’enfuirent, mais elle se trouva nez à nez avec Trejace. Elle vit les amplificateurs de cet être ignoble fumés, elle regarda autour d’elle, son père, sa mère et ses sœur n’étaient plus que des cadavres noir tranchés de feu.
Trejace regarda lentement la petite, et d’un sourire diabolique jeta a la figure de celle-ci « Ca ne sert a rien que je te tue toi, tu seras morte de faim avant de trouver un foyer qui voudra de toi la fille de cet homin, ce pestiféré ! »
Il sortit accompagnés de ces acolytes, laissant derrière eux Karyia recroquevillée sur elle même pleurant toute les larmes de son corps...
Elle erra deux ans sur le continent a la recherche d’une personne qui voudrait bien d’elle ou du moins l’aider à survivre. Elle rencontra un homin qui l’accueilli chez lui, qui partagea sa nourriture avec elle et son amour….ils se marièrent deux mois plus tard… Malheureusement cet homin ressemblait à son père, ces idées n’étaient pas appréciées de tous, et il n’avait pas l’habitude de tenir sa langue dans sa bouche. Un jour alors qu’il se reposait âpres une longue chasse, l’époux de Karyia entendu un bruit dans le salon, il ouvrit la porte de la pièce et reçu une balle au niveau du cœur.
Karyia rentra chez elle et trouva le corps de son mari sur le sol, il respirait encore... il souffrait tellement... elle prit une décision horrible, ne supportant pas de voir son mari agonisant elle prit la hache de son mari qui était dans la salle d’a coté et âpres lui avoir chuchoté a l’oreille « Je serai bientôt avec toi .. » d’un seul coup elle trancha la gorge pour qu’il ne souffre plus le matir .et la elle commença a pleurée, tournant en rond elle s’arrêta sur un élément qui ne sauta a ses yeux qu’a ce moment la sur la commode, posée, une lettre sur laquelle il était écrit « Les êtres comme toi ne mérite qu’une chose ,une balle entre les deux yeux , comme la dit ton père avant de mourir, il avait encore tord, rien ne vaut une balle dans le cœur pour briser celle de sa bien aimée dommage il était surement bon comme mari… a la prochaine Karyia si cette fois encore tu arrive a survivre… »
Elle reprit la hache de son mari et parcouru les rues du village.
Aucune trace de Trejace
Elle reprit le chemin pour rentrés chez elle, elle porta son mari a bout de force dans le cimetière et piocha, pour l’enterré dignement elle chanta une prière qu’elle avait appris durant ses années de préparation aux rites des Adepte Kamis.
Depuis ce jour, son seul but est de retrouvé Trejace et de massacrer toutes personnes a qui il tient. Maintenant elle voue une haine inébranlable envers les matis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une haine inébranlable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ‘‘La haine excite les querelles, l'amour couvre toutes les fautes’’ | end
» [Règle] "haine"
» [2000 points] La cabale de la Haine Ultime
» La Cabale de La Haine Ultime
» Hygiène et Maladies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Arts divers :: RP-
Sauter vers: